Georges Proust : Revue de la Prestidigitation n° 606

La Revue de la Prestidigitation1, pour les personnes qui l’ignorent, est une revue publiée par la FFAP2 (Fédération Française des Artistes Prestidigitateurs), Fédération qui regroupe presque une cinquantaine d’associations et de partenaires…

Le nº 606, mars-avril 2015, a consacré un dossier d’environ 20 pages à une personnalité de la magie, que j’admire et que je respecte. L’un des plus grands éditeurs Français de livres magiques : M. Georges Proust ! Qui est aussi, entre autres, un magicien, et un grand collectionneur, et fondateur du Musée de la magie3 !

Comme je suis un amoureux des livres, je ne peux qu’apprécier et estimer les éditeurs, et en particulier Georges Proust. D’où cet article sur un numéro de la revue citée ci-dessus.

Qui est Georges Proust ? Que fait-il ?

Portrait de Georges Proust, en couverture de la "Revue de la prestidigitation", de la FFAP, nº 606, mars-avril 2015. D.R.
Georges Proust, « Revue de la prestidigitation » nº 606.

Certains, en dehors du cercle de la prestidigitation, pourraient se dire : qui est cet homme ? Qui est Georges Proust ?

Georges Proust est le fondateur du Musée de la Magie3. C’est un des rares musées exposant des oeuvres originales (affiches, tableaux, et autres images), et de nombreux objets magiques.

Et il y a également des magiciens qui opèrent dans le musée : MM. Pierre Switon, Sylvain Solustri, Jérôme Cadéac, Roka, et j’en oublie peut-être. Si c’est le cas, qu’ils me pardonnent…

Et Il y a aussi des cours à l’Académie de Magie.

À tout cela s’ajoute des automates !

Et aussi une boutique où il y a tout à la fois des livres neufs et des livres anciens, voire parfois très anciens, rares et épuisés, et des tours, et du matériel : corde, cartes, pièces, foulards, etc.

Enfin, comme je l’ai écrit précédemment, Georges Proust est aussi un grand éditeur de livres consacrés à la magie !

 

Georges Proust, amoureux de la magie

Magie_Musee_Gobelets_c300Georges Proust est d’abord un magicien, amoureux de la magie.

Il est aussi un grand collectionneur d’objets (gobelets, baguette, etc.), d’affiches, d’automates…

Le Musée de la magie expose généreusement une partie de ses collections…

Georges Proust est un membre de l’Association des collectionneurs, association dirigée par Jacques Voignier. Association affiliée à la FFAP2 (Fédération française des Artistes Prestidigitateurs).

 

Georges Proust et le Musée de la magie

L'entrée du Musée de la magie et de l'Académie de magie, rue St-Paul. D.R.
L’entrée du Musée de la magie et de l’Académie de magie, 11, rue St-Paul, 75004 Paris. D.R.

Vous voyez ci-dessus l’entrée du Musée de la magie et de l’Académie de magie. Qui permet de descendre dans ce musée du mystère, qui occupe des sous-sols du Marais Parisien…

 

Une vue panoramique d'une partie des salles voutées du Musée de la magie. D.R.
Une vue panoramique d’une partie des salles voutées du Musée de la magie. D.R.

Cette vue panoramique nous permet d’avoir une idée d’une partie de ce musée de l’illusion, avec ses voûtes, ses pierres de taille, et bien sûr les bustes de magiciens, les affiches de spectacles, les peintures…

Quelques vitrines du Musée de la magie, avec des bustes, des objets mystérieux… D.R.
Quelques vitrines du Musée de la magie, avec des bustes, des objets mystérieux… D.R.

Et également les très nombreuses vitrines, riches d’objets, de gravures, de nombreuses représentations de sorciers, et autres thaumaturges…

On peut aussi y voir de mystérieuses pendules  au mécanisme invisible, des accessoires d’illusionnistes, des coffres Égyptiens ou autres boîtes étranges et magiques…

Avec aussi un prestidigitateur qui officie dans le Musée de la magie… Car il y a, près de l’entrée, une salle dédiée aux spectacles magiques !

 

 

Revue Nº 606 : Georges Proust

Couverture de la "Revue de la prestidigitation", de la FFAP, nº 606, mars-avril 2015. Dossier-portrait consacré à M. Georges Proust. D.R.
Couverture de la « Revue de la prestidigitation », de la FFAP, nº 606, mars-avril 2015. Dossier-portrait consacré à M. Georges Proust. D.R.

Ce numéro 606 de la Revue de la Prestidigitation a consacré  environ 20 pages à Georges Proust. Soit un long entretien, où, à la fin, toujours généreux et sympathique, Georges Proust cite, une par une, toutes les personnes avec qui il travaille au sein du Musée de la magie

À partir de la page 16, Georges Proust parle des effets spéciaux. Pour le Musée de la Magie d’abord, puis pour Bercy, pour le spectacle de Michel Polnareff, en septembre 2007 ! Et enfin le Palais des illusions… Et tout cela avec un des — rares — grands Maîtres des dessins et de l’illustration magique, et de surcroît fort sympathique, lui aussi : James Hodges4. Talentueux, ce dernier dessine depuis des années, et est aussi, ventriloque, metteur en scène et auteur, des images et très souvent du texte, de nombreux ouvrages magiques.

 

Le site du Musée de la magie

Page d'accueil du Site du Musée de la Magie. Dessin James Hodges.
Page d’accueil du Site du Musée de la Magie. Dessin James Hodges.

Je le rappelle, le Musée de la Magie3 a été créé par Georges Proust.

C’est tout à la fois un musée à Paris, comme nous l’avons vu ci-dessus.

Et aussi une “boutique magique”. Avec des spectacles de magie.

Et bien sûr, XXIe siècle oblige, il y a aussi un site, dont nous pouvons voir une image ci-contre…

Comme nous pouvons le voir sur l’image, ce site traite du Musée de la magie, du Musée des automates, et de beaucoup d’autres rubriques magiques. Je vous invite à le visiter… Si la prestidigitation vous intéresse, bien sûr !

À noter que le dessin, dans la partie supérieure de l’écran du site, est de James Hodges4 !

 

Georges Proust, un éditeur courageux

Couverture du livre "Les cinq points magiques", de Juan Tamariz, illustré par James Hodges, éditions Georges Proust.
« Les cinq points magiques », de Juan Tamariz, illustré par James Hodges, éditions Georges Proust.

Dire — ou écrire — qu’un éditeur est courageux est un pléonasme. Et j’ose le pléonasme !

En quoi est-ce un pléonasme ? Simplement, en ce qu’au XXIe siècle, éditer, publier des livres est, en soi, courageux, puisqu’il semble qu’il y ait de moins en moins de lecteurs.

Le courage est d’autant plus grand qu’il s’agit d’un univers au lectorat très restreint. En effet, ce type de livre concerne très peu de personnes en France…

Et pourtant, Georges Proust continue inlassablement de publier des livres, voire de rééditer certains titres. Ce qui permet à de jeunes magiciens, nouvellement entré dans l’univers de l’illusion, de pouvoir lire et apprendre des tours…

Les éditions Georges Proust publient des traductions de prestidigitateurs mondialement connus, comme Juan Tamariz, et aussi de nombreux auteurs et créateurs Français de tours de magie…

 

Couverture de la réédition du livre de J. Prévost, publié en 1584, "traduit" du vieux Français et glosé par Hervé Guillard, aux éditions Georges Proust.
Couverture de la réédition du livre de J. Prévost, publié en 1584, « traduit » du vieux Français et glosé par Hervé Guillard, aux éditions Georges Proust.

Et plus courageux encore, ces mêmes éditions publient aussi des rééditions d’ouvrages très anciens, en fac-similé, comme le “Jean Prévost” (auteur Français du livre dont la photo figure ici ) ou le “Reginald Scot” (auteur Anglais) : “The Discovery of Witchcraft” ! Deux ouvrages publiés en 1584 ! Et probablement les deux plus anciens livres de magie connus !

Voire aussi une réédition de “La première partie des subtiles et plaisantes inventions”, du même Jean Prévost. Mais cette fois, “traduite” du vieux Français, par Hervé “Noël” Guillard5, qui a aussi glosé sur cet ouvrage, en l’illustrant de variations magiques du XIXe et du XXe siècles !

L’intérêt de cet ouvrage est qu’il est toujours d’actualité, et fait ressortir la créativité en magie ! Merci Jean Prévost, Merci Hervé Guillard , et merci Georges Proust !

Je vous recommande vivement cet ouvrage, dont je reparlerai une prochaine fois plus longuement, avant qu’il ne soit épuisé… Et peut-être indisponible !

Bonnes lectures, et bonne visite au Musée de la magie, à Paris !

Richard Martens

Merci de commenter et/ou de poser des questions. Osez ! Maintenant ! Merci d’avance !

Texte version 1.0


 Notes

Avertissement : je rappelle que je donne toujours — ou presque — le lien (ici en rouge, et selon les blogs, en bleu ou en vert…), qui permet, en cliquant simplement sur un mot ou un groupe de mots d’arriver sur un site, et je donne aussi son nom en “clair”, comme ci-après, pour le cas où le lien serait coupé. Ce qui arrive parfois !

  1. Revue de la Prestidigitation : il est possible de s’abonner à la revue grâce à ce lien. Et re-voici aussi son nom en “clair” : http://www.magie-ffap.com/boutique.html
  2. FFAP : Fédération Française des Artistes Prestidigitateurs, présidée par M. Serge Odin, depuis 2012. son site est : http://www.magie-ffap.com/
  3. Musée de la magie : 11, rue St-Paul, 75004 Paris. Métro St-Paul (ou Pont-Marie) — Téléphone : 33 (1) 42 72 13 26 — Email : contact@museedelamagie.com — Jours & horaires d’ouverture : mercredi, samedi et dimanche de 14 heures à 19 heures, toute l’année y compris en juillet et en août — Ouverture quotidienne pendant les vacances scolaires zone C (Toussaint, Noël, hiver et printemps) —www.museedelamagie.com/
  4. James Hodges : il est possible de voir de nombreux dessins, des peintures, des couvertures de livres de James Hodges sur le site qui lui est consacré : http://jameshodges.free.fr/  . Il y a aussi — pour l’instant — un article sur Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/James_Hodges. Je dis “pour l’instant”, car il arrive, sur Wikipedia, qu’un article disparaisse. Cela est arrivé, par exemple pour l’article consacré à Charles Barbier, comme je l’écrivais dans un précédent article : Les 100 ans de Charles Barbier. J’écrirai prochainement au moins un article sur les dessins magiques de James Hodges, dont j’apprécie grandement le talent !
  5. C’est le même Hervé “Noël” Guillard, ancien Vice-Président du CMP (Cercle Magique de Paris), qui fut l’organisateur, entre autres, de l’Estivale magique du 19 juillet 2014.  J’avais déjà écrit à propos du Musée de la Magie. http://magie-mentalisme-memoire.fr/estivale-magique-19-juillet-2014/. Cette journée avait duré 7 h 30 ! Ce qui ne sera pas le cas cette année 2015, hélas ! Il avait été question d’une grande manifestation magique au mois de juin 2015, dans l’esprit du “Temps des Magiciens”, qui s’était déroulé sur deux jours pleins et une nuit, dans les caves St-Sabin, deux années de suite… Cela n’aura pas eu lieu… C’est dommage…

Merci de vous abonner à notre blog & à laisser un commentaire…